Pendant cinq jours, les élèves de 4ème et de 3ème du collège Saint-Pierre de Ploeuc sur Lié ont eu l’opportunité de découvrir la belle ville de Zaragosse en Espagne, construite sur les rives de l’Ebre, ainsi qu’une partie de la province de l’Aragon lors du séjour linguistique annuel proposé par le collège et tant attendu par les élèves.
L’ immersion a été totale puisqu’ils étaient logés en famille avec la chance et le privilège de découvrir et de vivre la culture espagnole en son sein. L’intérêt est multiple mais les élèves retiendront surtout l’apport linguistique : pratiquer la langue, et culturel : découvrir un nouvel environnement et de nouvelles pratiques sociales . Autant de nouveaux éléments qui suscitent la mise en valeur de compétences acquises pendant l’année.
Tout au long de ce séjour, le rythme a été assez soutenu et intense avec des moments d’émotions partagés comme par exemple la découverte du Palais de la Aljafería, sorte de palais fortifié du XIème siècle abritant l’un des trois joyaux de l’architecture hispano-musulmane et de l’art mudéjar aragonais ; les deux autres étant la Mosquée de Cordoue (Xème siècle) et l’Alhambra de Grenade (XIVème siècle).
Que dire aussi du village de Belchite, situé à environ une heure au sud de la ville de Saragosse, et qui fût le théâtre d’une lutte acharnée entre Républicains et Nationalistes lors de la Guerre Civile espagnole entre 1936 et 1939. Les vestiges d’un village fantôme, détruit, et laissé intact après la guerre suite à la volonté du dictateur Franco, mort en 1975. Une visite qui ne manqua pas d’émouvoir les élèves.
Ensuite, être à Saragosse et ne pas rendre hommage à l’enfant du pays eût été un sacrilège ! Nous parlons évidemment du peintre et graveur Francisco de Goya dont une partie de l’œuvre prolifique est exposée au sein du musée avec également les peintres le précédant qui l’ont inspiré ainsi que les artistes qui l’ont suivi et qui se sont nourris de son art pour créer à nouveau. Nous retiendrons l’importance des gravures exposées tant en termes de quantité qu’en termes de qualité. Un travail d’orfèvre et un monde propre à l’artiste qui fascine, saisit et laisse sans voix.
Enfin, si nous devions sélectionner un dernier temps fort de ce voyage, ce serait sans aucun doute cette “traversée du désert” de Bardenas, véritable périple initiatique pour une grande majorité des élèves qui découvraient pour la première fois les sensations suscitées par un paysage aride et mystérieux, voire cinématographique (western, fantastique). L’expérience fût de taille avec l’observation de vautours fauves, d’horizons infinis et une randonnée en altitude sur un plateau dominant la vallée, avec le jeu de cache-cache du soleil et des nuages sur le paysage comme récompense.
Vous l’aurez compris, ce séjour en terre espagnole restera gravé pour longtemps dans la mémoire de nos collégiens qui ont su apprécier et profiter de ce moment privilégié qui leur était offert. “Enseigner” est notre devoir mais” former” des citoyens du monde en est un autre. Je terminerai par cette phrase de Voltaire :” Plus les Hommes seront éclairés, plus ils seront libres.”

Les photos -> @SPP22150

https://www.ouest-france.fr/bretagne/ploeuc-lhermitage-22150/les-collegiens-de-saint-pierre-en-espagne-6306246